étude de qualité
d'air intérieur

Plus de la moitié des maisons et bureaux sont contaminés au niveau de la qualité d’air intérieur
Les gens passent en moyenne 90 % de leur temps à l’intérieur : à la maison, à l’école et au travail
Chaque jour les individus respirent en moyenne l’équivalent de deux cuillères à soupe de poussières en suspension
50 % des maladies sont causées ou aggravées par l’air que l’on respire selon l’EPA (US Environmental Protection Agency)
Plus de 30 % de la population souffre d’allergie.

 

Nous sommes  spécialisés sur l'étude de la qualité d'air intérieur, nous effectuons tous les tests adéquats afin de déterminer si il y a des risques de moisissures et/ou développement de quelconque bactérie, des composés organiques volatils ou d’autres contaminants.

 

Services offerts:

-Inspections
-Prises de différentes mesures
-Échantillonnages
-Analyses
-Rédaction de rapports incluant conclusions et recommandations

-Mesure du confort thermique (Humidité relative et température ambiante).
-Mesure de la concentration des particules en suspension dans l’air.
-Taux de dioxyde de carbone (CO2)
-Quantité de particules en suspension

Quelques exemples de moisissures :

  • Alternaria: est une des principales moisissures impliquées en allergologie. Cette moisissure, dominante dans l’air inhalé en été s’isole aussi tout au long de l’année dans de nombreux logements.
  • Cladosporium: est souvent comparé à celui d’Alternaria bien qu’il soit de moindre importance. Les enfants sont le plus souvent sensibilisés.
  • Aspergilus: Différentes espèces aspergillaires sont impliquées dans des manifestations allergiques de tout type : asthme et rhinites allergiques, dermatites allergiques, sinusites allergiques, sinusites chroniques et alvéolites allergiques extrinsèques.
  • Penicillium: de nombreuses espèces de Penicillium sont des contaminants courants qui sont présents sur divers substrats et peuvent produire des mycotoxynes.
  • Stachybotrys: se développe sur des débris végétaux et sur toute une série de matériaux de construction et de substrats à base de cellulose à condition que ces éléments soient très humides. Stachybotrys a été associée aux Etats-Unis et au Canada à des cas d'hémorragies pulmonaires et même de décès d'enfants de moins de 6 mois qui avaient été exposés à cette moisissure dans leur chambre à coucher.

Quelques exemples de bactéries:

  • Pseudomonades
  • Microcoques
  • Bacilles
  • Actynomicètes
  • Legionella
  • Staphylocoques

Nous travaillons en partenariat avec une entreprise spécialisée depuis plus de 20 ans dans ce domaine et effectuons les analyses microbiennes précises en laboratoire afin de déterminer quels genres/espèces de microorganismes (moisissures, bactéries ou autres) sont présents dans l'air que nous respirons et en quelle concentration.